Hamsa, oiseau mythique, en grès

Catégorie : Archéologie Chine & Asie > Birmanie

Numéro de l'article : CHAS 149

Epoque : Royaume de Pagan - XIIIe

Taille : H 17,5 cm

Etat : Très bon état

Photo (cliquez sur l'objet pour zoomer) :

Hamsa, oiseau mythique, en grès

Description :

Hamsa, oiseau mythique sacré vénéré à travers le panthéon aussi bien hindouiste que bouddhiste. Sculpture en grès.

Le Hamsa est un cygne ou une oie qui sert de Vâhana (monture ou véhicule) au dieu créateur de l'hindouisme, Brahmâ. Il est souvent identifié au cygne tuberculé (Cygnus olor) ou à l'oie à tête barrée (Anser indicus). Représentant l'âme ou l'être, il est présent dans la culture indienne et en Asie du Sud-Est comme symbole et élément décoratif.

Un grand nombre d'œuvres folkloriques ou littéraires ont été consacrés au Hamsa, qui possède une mythologie distincte. A l'époque védique, il était considéré lié au dieu solaire Surya; il symbolisait alors la force et la virilité. Avec l'apparition et la consolidation des Upanishads, le Hamsa acquit d'autres attributs, en devenant notamment un «symbole de pureté, de détachement, de savoir divin, de souffle cosmique et de suprême accomplissement spirituel». Un tel degré de symbolisme lui était attaché parce qu'il transcende les limites de la création: il peut marcher sur la terre, voler dans le ciel et nager dans l'eau.

Le Hamsa fut très utilisé dans l'art du Gandhara, en association avec l'image de Gautama Bouddha. En Birmanie, le Hamsa était l'animal symbolique du peuple môn. Il a donné son premier nom à la ville de Pegu: Hamsawaddy, «le royaume de l’oie».

Prix : CHF 1050.-   /   EUR 0